2 - Les ventouses : une approche naturelle et non invasive contre la douleur

Un adjuvant très efficace

Il existe de nombreuses approches pour aborder la douleur. L'application des ventouses est une orientation bien connue de nos grands-parents pour le traitement des congestions pulmonaires. Remise au goût du jour par de nombreux praticiens aujourd'hui, elle a fait ses preuves également dans la prise en charge de nombreuses algies qu’elles soient articulaires ou musculaires.

Issue de la médecine traditionnelle chinoise (MTC), la méthode consiste en l'application de « ventouses » sur les secteurs douloureux (muscles ou tendons). Le praticien s'appuie sur les caractéristiques fonctionnelles de la peau (perméabilité et porosité) pour améliorer l'élimination des toxines. Le procédé, en phase avec l'approche médicale chinoise, stimule également les points réflexes des méridiens pour améliorer le traitement de la douleur.

 

Pour ceux qui connaissent l’importance diagnostic des dermalgies réflexes, les ventouses donnent des résultats impressionnants sur ces zones témoins. De ce fait, le praticien pourra agir aussi bien sur les affections métaboliques, viscérales que mécaniques.

Très peu de matériel

La méthode des ventouses ne nécessite que très peu de matériel. Le praticien se procure des ventouses en verre dans les magasins spécialisés. Les autres ustensiles sont une compresse en coton maintenue au bout d’un morceau de bois vernis, de l'alcool à brûler, un briquet et une huile de massage.

La technique s'opère traditionnellement « à chaud », même s'il existe également des ventouses « à froid », ne nécessitant pas l'emploi d'une flamme, réservées pour les massages notamment sur le dos et les grandes surfaces du corps.

La technique dans le détail

Le praticien imbibe d'alcool la compresse puis l'allume avec le briquet. Il introduit la flamme dans la ventouse qui va consumer l'air à l'intérieur créant ainsi le vide. La ventouse « sous vide » est immédiatement appliquée sur la zone de la peau à traiter. La durée d'action est en moyenne de 5 minutes et rarement au-delà. Il est toutefois possible de laisser agir une vingtaine de minutes si l’affection est très installée.

L'explication du mécanisme

Grâce à sa perméabilité et sa porosité, la peau possède une fonction d'élimination par excrétion de la sueur et du sébum, par l'intermédiaire des glandes sudoripares et sébacées. Les ventouses chauffées vont exercer un effet d'aspiration du milieu interne de l'organisme vers le milieu externe. Une rougeur délimitée de la peau correspond au diamètre de la ventouse.

L'action des ventouses découle de cet effet d'aspiration, qualifié de faible, moyen ou fort. Il permet de déclencher un effet circulatoire, de faire lâcher un spasme, de décongestionner un muscle (contracture...), de déclencher un effet réflexe, de mettre en mouvement une stase…

Cette technique est efficace dans bon nombre de pathologies, qu’elles soient respiratoires, rhumatismales, arthrose, névralgie, sciatique, douleurs dorsales, dermatologiques, digestives, gynécologiques ou dans les cas de maux de tête et migraines à répétition. Les tendinites, les entorses, les crampes et la constipation.

Autant d'applications qui contribueront à soulager la musculature endolorie.

Contact & informations

 

CNFK - FRANCE

9 rue du Général Mocquery

CS 10204

37552 SAINT AVERTIN Cedex

FRANCE

Tél : 0033 247 524 522

Mail : contact@cnfk.fr 

 

Google Maps

Contact & informations

 

CNFK - BELGIQUE / LUXEMBOURG

20 rue du commerce L-3450

DUDELANGE

Grand Duché du Luxembourg

 

Tél du Luxembourg : 621 24 99 48

Tél de Belgique : 063 86 02 02

 

Mail : belux@cnfk.fr 

 

Google Maps

Certaines formations sont susceptibles d'être prises en charge par le FIF PL.

  • Facebook
  • YouTube

© 2019 - CNFK - Tous droits réservés